Atteindre la liberté en vivant de son blog

Atteindre la liberté en vivant de son blog

A force de lire un peu partout qu’il est possible de vivre de son blog, et même d’en vivre bien, on se demande quand même si ce n’est pas un peu trop beau pour être vrai. En fait, cela prouve aussi qu’on ne perçoit pas le blogging comme un vrai travail. Pourtant, proposer du contenu suffisamment intéressant et pertinent pour qu’il devienne rentable, ça ne s’improvise pas. Alors quels sont vraiment les conseils à suivre pour faire de sa passion son métier ? Peut-on démarrer sans aucune connaissance et atteindre cet objectif ?

Les étapes à suivre pour vivre de son blog

On peut s’y prendre de plusieurs façons pour apprendre à monétiser son blog. Faire confiance à des connaisseurs qui distillent leurs conseils, ou se lancer tout.e seul.e. Dans les deux cas, la méthode restera la même, et les étapes à suivre seront identiques. L’avantage quand on bénéficie d’un accompagnement, c’est qu’il n’y a pas besoin de fouiller le web, on nous livre la marche à suivre direct dans le bec. Enfin sur le clavier, plus exactement.

Donc, pour commencer, il est nécessaire de réfléchir à (et de trouver) une idée de niche, c’est-à-dire de s’intéresser à un problème pour lequel il existe des demandes de résolution, mais pour lequel ces résolutions font encore défaut, ou ne se montrent pas suffisamment efficaces. Ensuite, une étude de marché permettra de s’assurer qu’il existe bien une demande suffisamment forte pour faire vivre un business, et voir un peu ce que fait déjà la concurrence, afin de proposer mieux qu’elle. Sur ce point, à nouveau, lorsqu’on ne sait pas comment s’y prendre, les conseils d’une personne qui a déjà réussi peuvent créer la différence. Puis trouver le nom de son blog, sa charte graphique, mettre en ligne le blog et l’alimenter constitueront les prochaines étapes. Notons qu’à ce moment-là, le blog n’est pas encore rentable. Pour qu’il le devienne, il va falloir l’alimenter avec des articles de qualité et relayer son message sur les réseaux sociaux. Quand je vous disais que c’était un vrai boulot !

Est-ce accessible aux débutants ?

Quand on s’initie à de nouvelles compétences, on est toujours débutant,jusqu’au moment où, à force de pratique, on ne l’est plus. Logique. Là encore, les deux même solutions que précédemment s’offrent aux novices : apprendre en autodidacte ou se faire aider. Des gens, partis eux aussi de 0 à un moment donné, expliquent comment héberger un blog, comment le créer, le modifier, le personnaliser, comment utiliser WordPress… La connaissance est toujours accessible aux débutants, pour peu que ceux-ci se donnent les moyens de leur objectif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *